Solidarités et santé

Publié le lundi 27 novembre 2017

Qu’est-ce qu’une ABS ?

C’est une démarche qui vise à ajuster l’action sociale sur le territoire, grâce à l’analyse des besoins de la population mise en parallèle avec le recensement de l’offre déjà existante sur Chemillé-en-Anjou. L’action sociale concerne aujourd’hui l’intégralité de la population. Que l’on parle de fracture numérique, de santé, d’habitat, d’emploi, de petite enfance, de mobilité, d’isolement ou de prévention, chacun est directement ou indirectement concerné.

Pourquoi une ABS ?

Avec la création et le développement de Chemillé-en-Anjou, il convient de s’adapter aux nouveaux besoins qui émergent de la population en pleine évolution ainsi qu’à ses effets sociodémographiques. De nombreux acteurs du territoire représentent une force vive et active du développement social. L’objectif est de conforter le partenariat entre ces différents acteurs privés, associatifs ou publics, de façon à renforcer la cohérence de l’action sociale collective. Chacun développe des actions collectives selon un projet social partagé.
à l’initiative de cette démarche, le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) souhaite renforcer son rôle « d’animateur » de l’action sociale sur le territoire, en étroite association avec les acteurs publics et privés déjà à l’œuvre.

Comment l’ABS va-t-elle se dérouler ?

« AnaTer », cabinet spécialisé dans ce type d’étude situé à Tours, accompagnera la collectivité dans cette démarche durant 9 mois. Au cours de cette période, trois thématiques seront particulièrement explorées : la petite-enfance, l’enfance, la jeunesse et la parentalité – l’insertion sociale et professionnelle – le vieillissement et le handicap.
Chacune de ces thématiques sera abordée à travers les problématiques suivantes : la santé, le logement, l’accessibilité des services, la mobilité, l’isolement et la prévention. Les différents acteurs du territoire seront sollicités pour apporter leur contribution. La comparaison entre l’analyse des besoins de la population et celle de l’offre de services existante, permettra de dégager des axes de réflexion à partir desquels se dessinera la politique sociale de la commune.
Un comité de pilotage constitué d’élus de la ville, de membres du CCAS, de professionnels et de représentants  du Centre Social, de la CAF et de la Maison Des Solidarités (Département) se chargera du suivi du projet. Les résultats de cette démarche (notamment les préconisations) devraient être communiqués au printemps 2018.

 

Depuis le lancement de l’étude de l’analyse des besoins sociaux (ABS), Mickaël Breton, du cabinet AnaTer, a rencontré de multiples visages de Chemillé-en-Anjou.
Qu’il soit élu, agent, habitant, acteur associatif ou partenaire institutionnel, chaque maillon du tissu social de la commune est approché et entendu.
Les élus de Chemillé-en-Anjou remercient les habitants sollicités qui ont répondu présent lors des 3 tables rondes qui se sont tenues en septembre dernier et des ateliers thématiques qui ont eu lieu en novembre.
Prochaine étape : présentation du rapport diagnostic au comité de pilotage, aux instances communales et aux partenaires en janvier 2018.