Cadre de vie

Publié le jeudi 7 décembre 2017

L’évolution naturelle de la végétation des berges (ripisylve) peut conduire à la chute d’arbres, à la déstabilisation des berges, à la formation d’embâcles qui peuvent ensuite engendrer l’amplification des phénomènes de crue. Il est donc important de la préserver et de l’entretenir. 

De ce fait, le Syndicat Layon Aubance Louets (SLAL) a procédé en octobre et novembre dernier à la restauration de la ripisylve du cours d’eau du Jeu, sur un linéaire total de 6 km. Les travaux, réalisés par l’entreprise SARL TISSEROND, ont consisté en l’élagage, l’abattage et le récepage d’arbres ainsi que le retrait des embâcles, sur la commune de Chemillé-en-Anjou (communes déléguées Neuvy-en-Mauges, La Jumellière et Sainte-Christine) et la commune de Mauges-sur-Loire (commune déléguée de St Laurent-de-la-Plaine). En accord avec le SLAL, le bois a été évacué par les propriétaires ou locataires.

 

Restauration berges du Jeu

Point presse sur les bords du Jeu