L’actuel plan de gestion différencié des espaces à Chemillé et Melay

Un plan de gestion différencié met en place des codes d’entretien déterminant un ensemble de règles à respecter. Quatre codes existent pour décliner les espaces allant du plus horticole au plus naturel. La volonté de travailler par quartier et de proposer aux habitants une pluralité de jardins complémentaires est le fil conducteur de cette codification.

Code 1 : Les espaces verts horticoles

Espaces verts situés dans les lieux les plus fréquentés de la ville. Les aménagements sont très soignés.

Aménagement et entretien :

  • Fleurissement saisonnier important (plantes annuelles, vivaces…),
  • Tonte hebdomadaire (déchets exportés),
  • Massifs composés de paillage décoratif,
  • Arrosage et désherbage réguliers,
  • Sablons enherbés tondus,
  • Taille soignée des végétaux,
  • Apport d’engrais et d’amendement organiques dans les massifs saisonniers,
  • Désherbage manuel.

Code 2 : Les espaces verts soignés

Espaces verts traditionnels à l’aspect soigné et situés dans des lieux de passages réguliers.

Aménagement et entretien :

  • Fleurissement pérenne (vivaces),
  • Tonte une à deux fois sur une période de quinze jour (mulching),
  • Massifs paillés de copeaux de bois,
  • Pas d’arrosage pour les pelouses, mais conservation du goutte à goutte pour les massifs,
  • Taille soignée des végétaux,
  • Apport d’engrais organique,
  • Désherbage manuel,
  • Sablons enherbés tondus.

Code 3 : Les espaces verts à entretien modérés

Espaces d’accompagnement avec une végétation maîtrisée. La végétation est composée d’arbres, d’arbustes souvent rustiques, nécessitant peu de suivi. L’entretien est dit « souple » ou « modéré ».

Aménagement et entretien :

  • Tonte moins régulière (tous les quinze jours) et plus hautes que les catégories 1 et 2,
  • Gestion de l’herbe manuelle ou mécanique,
  • Taille hivernale et estivale,
  • Sablons enherbés et fleuris (tolérance des adventices).

Code 4 : les espaces verts champêtre / prairie

Espaces verts caractérisés par un aspect naturel, champêtre nécessitant un faible entretien. Ils sont situés aussi bien en périphérie de ville que dans les lotissements.

Aménagement et entretien :

  • Broyage et tonte (une à deux fois par an),
  • Taille / fauchage,
  • Débroussaillage,
  • Sablons enherbés (tolérance des adventices), tonte ou débroussaillage

 

Cette codification est néanmoins appliquée avec souplesse. Des combinaisons sont adaptables à chaque site.